4 G en Mer Neptulink vs Glomex

Vu dans ” LA PROVENCE” d’hier:

[i]Menée cet été par la société lyonnaise nPerf, l’étude comparative des performances des réseaux français de télécommunications en Méditerranée, a permis à l’entreprise brestoise MVG de démontrer les capacités de l’un de ses produits phares : le NeptuLink. Commercialisé depuis 2015 par NC Technologies et adopté par plusieurs armateurs institutionnels comme l’Ifremer, les douanes, la SNSM, le Shom ou encore la compagnie Les Abeilles qui en a équipé le remorqueur de haute mer Abeille Flandre, ce petit appareil embarqué permet en effet de bénéficier d’une connexion Internet 4G à longue distance, à un coût très inférieur à celui d’une connexion satellite. L’enquête nPerf a mis ainsi en évidence une amélioration de 103 % de la portée moyenne et de 218 % de la portée médiane des réseaux de tous les opérateurs lorsque ce système d’amplification de connexion est activé, alors qu’en temps normal, le détenteur d’un smartphone peut espérer profiter d’une connexion internet correcte (5mb/s) jusqu’à 5 milles (9 km) des côtes, au maximum[/i].

Les solutions d’extension des réseaux 4 G ne sont pas nouvelles et d’autres sociétés se frottent à l’exercice.

Pour ma part, j’ai essayé, sans être convaincu du résultat, et avec des déboires le produit de la marque Glomex dont le SAV en outre n’a pas vraiment été à la hauteur. Notamment, sur mon antenne, seule la carte Orange fonctionnait sans atteindre les résultats escomptés.

voir ici le produit et les tests [url]http://www.mvg-world.com/fr/products/field_product_family/neptulink-114/neptulink-mvg[/url]

Question prix, il faut compter moins de 2.000 € pour le produit d’entrée de gamme, alors que la Glomex, par exemple, vaut moitié moins, ce qui est beaucoup pour cette dernière qui fonctionne mal et que je ne peux que déconseiller

Rappelons que le fabricant est spécialisé dans les antennes haute performance pour l’industrie

 

2017-10-07T09:14:26+00:00
Translate »