© Photos images Le Monde

Le BMI (Bureau maritime international) signale régulièrement les points chauds de la planète.

Si le Golfe de Guinée est la zone la plus dangereuse avec 49 % des enlèvements et attaques à main armée, la côte Somalienne ne fait plus guère parler d’elle, tout au moins tant que la force de dissuasion internationale reste présente dans ce secteur très actif de navigation vers le canal de Suez.

Le BMI note un développement vers le Sud Est Asiatique mais surtout au Vénézuela dont la côte est très fréquentée par des circumnavigateurs.

On compte à ce jour déjà 11 incidents depuis le début 2017. « Tous les navires ont été abordés avec succès par des voleurs armés d’armes à feu ou de couteaux, la plupart du temps au mouillage. Quatre marins ont été pris en otages lors de ces incidents, dont deux ont été violentés et l’un blessé »,

Pour nous aider à mieux faire, Participez en donnant votre avis sur cette page !
Total 0 Votes
0

Faites nous part de votre opinion sur ce sujet

+ = Verify Human or Spambot ?

2017-10-19T08:23:36+00:00
Translate »