©Pierre Bo Chantier Naval

Toujours dans la même veine poids/puissance/prix, je vous apporte une réflexion empirique.

Il est admis que pour les carènes à déplacement on estime un rapport poids/puissance entre 8 cv et 11 cv à la tonne.

Ainsi un bateau de 20 T aura besoin de 160 cv à 230 cv pour le propulser à sa vitesse de carène.

Mais dans la mesure où les bateaux modernes ont des coques semi planantes on ne peut que faire une observation statistiques à partir des données constructeur.

Vous trouverez ci-dessous un relevé intéressant qui compare des bateaux de différentes génération et de concept différent.

Nous avons pris la longueur à la flottaison (LF) pour vous permettre de calculer la vitesse de carène.

Modèle LFPoidscvPrixMax Rpmtop speedratio poids /puissanceratio poids/prix
          
Swift Trawler 349,987,5425345 000 €3400 56,6746 000 €
Swift Trawler 4412,1710600445 000 €35002460,0044 500 €
Swift Trawler 5013,3316870766 000 €3500 54,3847 875 €
Grand Banks52 201815,85211200nc23003257,14 
Grand Banks 42 ancien12,515,5240550 000 €21001415,4835 484 €
Grand banks 44 200612,6722920914 000 €28002241,8241 545 €
Sélène 42 12,1918230500 000 €22001012,7827 778 €
Sélène 49 14,730330882 000 €180010,511,0029 400 €
Sélène 45 13,4628230721 000 €260010,58,2125 750 €

 

Il ressort de ce tableau plusieurs enseignements:

1°/ un rapport poids puissance multiplié par 6 pour obtenir une vitesse d’un peu plus du double de la vitesse de carène

2°/ Des moteurs au régime moteur particulièrement élevé et donc un ensemble mécanique plus sophistiqué et, en conséquence, généralement plus fragiles.

3°/ Un rapport prix à la tonne qui tend à démontrer que le “bon marché coûte cher” En effet le poids lège est un élément important car la qualité de la construction dans son ensemble se pèse sur la balance. Quand on voit qu’un Sélène fait le double de poids qu’un Swift, on comprend pourquoi lorsque l’on a les deux bateaux en mains (retirer le poids d’un moteur pour être objectif car l’un est un mono et l’autre un bi) Lorsque l’on signe le chèque, on comprend également que dans un cas on surpaye la structure et les frais de commercialisation du constructeur. Il n’y a pas de secret, comme pour les cornichons ou la moutarde en discount, s’il y en a moins dans le paquet cela pèse moins; donc comme au supermarché regarder le prix au kg !

La question à se poser est de savoir si sur un parcours de 100 miles, soit la Corse, on va passer 10 heures en mer ou seulement 5 ou 8 pour une débauche d’énergie et du porte monnaie sans commune mesure. Et encore uniquement les jours de beau temps, car par mer formée, la carène à déplacement passera mieux et de toute façon les vitesses se neutraliseront autour de 9 à 11 noeuds; le delta par mer moyenne sera de 1 à 2 kt à l’heure. Bigre !

Sachant que partant de Port Cros vers Calvi à 4 heures du matin vous arriverez au plus tard à 16 heures et sur un mini parcours de 30 miles il vous faudra 3 heures de promenade.

Un bateau à déplacement comme un Sélène, coûtera nettement moins en entretien et en consommation sur plusieurs années.

Certains utilisent leur bateau en sous régime pour faire des économies; je ne suis pas pour cette pratique qui use prématurément les organes mécaniques et sont cause de pannes, notamment des turbo. Pourquoi en ce cas ne pas prendre une coque à déplacement, plus marine et plus robuste à la mer.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour nous aider à mieux faire, Participez en donnant votre avis sur cette page !
Total 1 Votes
0

Faites nous part de votre opinion sur ce sujet

+ = Verify Human or Spambot ?

2017-10-20T13:38:25+00:00
Translate »