Le contrôle des espaces maritimes est un enjeu stratégique majeur dans un contexte de retour des grandes puissances. En quatre ans, la Chine a construit de quoi égaler la marine française en nombres de bateaux et de sous-marins grâce à un ambitieux programme.

La montée des nationalismes se manifeste aussi par le retour de la Russie sur la scène internationale. Si le déploiement en Syrie a mis en lumière des déficiences de la marine russe, celle-ci a aussi fait la démonstration de capacités nouvelles.

Sur les mers, les États-Unis conservent leur place de leader, tant qualitativement que quantitativement. La première force navale du monde continue même d’augmenter ses budgets. L’Europe tente de se maintenir dans cette course, mais les États membres peinent à coopérer et chacun développe ses propres programmes.

Pour nous aider à mieux faire, Participez en donnant votre avis sur cette page !
Total 0 Votes
0

Faites nous part de votre opinion sur ce sujet

+ = Verify Human or Spambot ?

2017-11-03T18:47:16+00:00
Translate »