© AFP

La Chine occupe les mers en construisant des îles artificiels et ne manquera donc pas de revendiquer la zone maritime qui l’entourera.

Il fallait y penser ! après tout le droit international ne précisant pas que la zone maritime exclusive doit se faire autour d’îles naturelles.

La Chine a dévoilé un navire massif décrit comme un “fabricant d’île magique” qui est le plus grand navire de dragage d’Asie, ont rapporté samedi les médias officiels.

Le navire, capable de construire des îles artificielles du genre de celles construites par le pays dans la mer de Chine méridionale contestée, a été lancé vendredi dans un port de l’est de la province du Jiangsu, selon le China Daily.

Le bateau nommé Tian Kun Hao est capable de creuser 6 000 mètres cubes à l’heure, soit l’équivalent de trois piscines standard, selon le journal.

C’est une version plus grande de celle utilisée par la Chine pour draguer le sable, la boue et le corail afin de transformer les récifs et les îlots de la mer de Chine méridionale en îles artificielles capables d’accueillir des installations militaires.

Lorsque les essais du navire seront terminés en juin prochain, ce sera le navire le plus puissant d’Asie, note le journal, le surnommant le «fabricant d’îles magiques».

La campagne agressive de construction d’archipels de Pékin dans la mer de Chine méridionale a été un point de discorde avec les pays voisins qui revendiquent une partie de ses eaux.

La Chine revendique la quasi-totalité de la mer, par l’intermédiaire de laquelle transitent 5 000 milliards de dollars par an en trafic maritime, et qui serait située au sommet de vastes gisements de pétrole et de gaz.

Ses revendications globales chevauchent le Vietnam, les Philippines, la Malaisie et le Brunei, ainsi que Taiwan.

La Chine a précédemment déclaré avoir achevé ses projets de remise en état dans une zone de la mer connue sous le nom de Spratlys.

 

 

 

 

2017-11-04T23:52:52+00:00
Translate »