© Earthjustice

A Marseille et Nice, mais aussi en Corse, Air PACA et Qualitair Corse, organismes indépendants de surveillance de la qualité de l’air, vont renforcer leur action en matière d’étude des effets des activités maritimes sur les villes portuaires.

Sur la commune de Marseille, un tiers des rejets de NOx, trois quarts des émissions SOx et 13% des PM10 proviennent de l’activité maritime

Toutefois, Air PACA estime par exemple que, globalement, la contribution du trafic portuaire aux niveaux de pollution en centre-ville de Marseille, ne se situe qu’entre 5 et 10%. Elle arrive derrière les pollutions générées par le trafic routier, l’industrie ou encore le chauffage urbain.

« La part principale des rejets provient des ferries et navires rouliers, pour 57%. La part des paquebots était de 16% en 2015 mais du fait de l’augmentation sensible du trafic, elle a plus que doublé depuis 2007, où elle se situait à 7%. Par ailleurs, quand on regarde de façon unitaire, nous avons un facteur 2 entre un paquebot et les autres navires »

Voir l’article complet dans Air et Marine

https://www.meretmarine.com/fr/content/air-paca-et-qualitair-corse-renforcent-letude-des-emissions-polluantes-dans-les-ports

2017-11-06T15:47:30+00:00
Translate »