La Compagnie maritime belge CMB vient de mettre en test Hydroville, une navette à passagers qui utilise l’hydrogène pour alimenter un moteur diesel. L’hydrogène a l’avantage de ne libérer aucun CO2, matière particulaire ou oxydes de soufre lorsqu’il est brûlé.

La navette sera principalement utilisée comme une plate-forme pour tester la technologie de l’hydrogène pour les navires de mer commerciaux.

Pour CMB, les batteries ne sont pas encore une option réaliste pour alimenter l’entraînement principal des gros navires. En raison de la puissance considérable nécessaire pour faire fonctionner un navire, les batteries sont trop chères et occupent trop d’espace. On peut en dire autant des piles à combustible qui transforment l’hydrogène en électricité. Bien que la technologie ait été testée dans de petits projets maritimes, elle ne peut pas être transposée sur de plus gros navires. Mis à part le coût et la puissance insuffisante, les piles à combustible sont sensibles à l’air marin salé, ce qui compromet leur efficacité dans un environnement maritime.

CMB, a donc opté pour l’injection directe de gaz hydrogène liquéfié dans deux moteurs diesel classiques développant une puissance totale de 440 kW.

L’hydrogène brûle 10 fois plus vite que le diesel, donc lorsqu’il est mélangé avec de l’air avant d’entrer dans la chambre de combustion, puis avec du diesel, il accélère la vitesse à laquelle le diesel brûle. De plus, la combustion avec une faible concentration en oxygène permet de réduire considérablement les émissions de NOx.

Toutefois CMB n’indique pas la proportion des carburants respectivement consommée.

Reste donc à apprécier l’intérêt de l’innovation dont le principe, certes intéressant et remarquable, peut être décevant si l’économie de carburant fossile n’est pas suffisamment  significative.

Par ailleurs, il ne faut pas non plus oublier qu’environ 48% de la demande mondiale d’hydrogène provient actuellement du gaz naturel, environ 30% du pétrole, 18% du charbon, 3,9% de l’électrolyse de l’eau et les 0,1% restants des ressources telles que l’énergie nucléaire, la biomasse, l’énergie éolienne, solaire, géothermique ou hydroélectrique.

Pour nous aider à mieux faire, Participez en donnant votre avis sur cette page !
Total 0 Votes
0

Faites nous part de votre opinion sur ce sujet

+ = Verify Human or Spambot ?

2017-11-30T23:11:14+00:00
Translate »