Rade d’Agay 2016-12-19T19:07:23+00:00

Rade d'Agay

La rade d'agay constitue l'un des mouillages mythiques de cette côte, enchâssée dans l'ocre violent des collines, le spectacle est somptueux sous l'azur du ciel.

Il est vrai que le mouillage organisé, bien que nécessaire, a cassé un peu l'image qu'en avait les pionniers du nautisme dans les années 60.

On y passe volontiers quelques jours si les voisins ne sont ni trop nombreux ni trop bruyants; à privilégier en juin et septembre où par beau temps le coin est idyllique.

Pour s'avitailler, marché provençale sur la plage à coté de l'agence de la Société générale.

Le mouillage est sûr par Mistral, inconfortable par vent d'Est et dangereux par vent du Sud Est où il faut se réfugier à Saint Raphaël ou Port Fréjus.

Le Port à l'Ouest au fond de la rade offre quelques pontons pour petits bateaux de moins de 8 mètres, mais ils sont "prétendument réservés".

On peut mouiller dans la petite anse à l'entrée sur la côte Est; faire attention aux sèches sur les deux flancs de l'anse. Fonds d'algues et d'herbes par 4 à 6 mètres d'eau.

Quelques possibilités de mouillage sous le Dramont dans la partie Ouest à l'entrée de la Rade.

Par Mistral, se tenir au fond de la rade à l'extérieur du mouillage organisé.

par beau temps on peut mouiller sous la côte de l'Esterelle vers l'Est dans les criques, vers l'ilôt Barthélémy et de part et d'autre du Cap Roux. faire très attention car la côte est découpée et les enrochements sont nombreux.  Généralement fonds rocheux tapissés de posidonies.

Pilote de la Méditerranée de 1840

La rade d'Agay est une belle calanque dont le fond est une plage de sable. Elle a environ 1 mille d'enfoncement sur 1/2 mille de largeur. Elle est ouverte aux vents de S. S. E. , S. et S. S. O. ,qui y occasionnent de la houle ,
mais les câbles travaillent peu avec ces vents par l'effet du ressac et la tenue y est excellente

Le fond est partout de vase et herbes, et varie de 15 à 4; brasses, par une pente très douce, depuis l'entrée jusque fort prés de la plage, où les caboteurs mettent une amarre à de forts pieux enfoncés dans le sable. Les bâtimens moyens s'affourchent N. E. et S. O. Ils mouillent l'ancre du S. O., lorsqu'ils ont dépassé vers le N. l'alignement E. et O. du château, Les grands navires ne doivent pas dépasser cet alignement. Ils mouillent ordinairement dans le S. O. du château par 12 à 14 brasses. 

Du château à la tour de la pointe E.. la côte a un peu d'enfoncement avec un bout de plage , mais il y a très peu de profondeur d'eau dans cette partie de la rade