Cargèse 2017-10-05T15:41:12+00:00

CARGESE

Fuyant la tyrannie et la barbarie ottomane durant le XVIIe siècle, c'est sur le côté ouest de la Corse que les grecs se fixèrent enfin, à Paomina puis à en 1774 à Cargèse.

Bien que leur présence ne dérangeât pas les génois, la petite communauté grecque vécut pendant près de deux siècles refermée sur elle-même, en conservant sa langue, ses traditions, et sa religion.

En 1804, Cargèse compte 1000 habitants dont 350 environ sont corses. Cette intégration permet au village de vivre à jamais en paix. L'église d'orient et celle d'occident se font face, sans s'affronter, ouverte paisiblement à la foi de chacun. L'église latine, toute blanche, surplombant la mer, et l'église grecque, seule église orthoxe de l'Ile, édifiée au XIXe siècle.

Le petit port de plaisance est plaisant et les plages avoisinantes sont somptueuses : Chiuni, Peru, Menasina, Stagnoli, Capizollu. Il est aussi possible de découvrir les villages de Marchese.

Il ne faut surtout pas rater la visite de la tour génoise de Cargèse, construite pour prévenir les habitants de l'île d'un éventuel danger. Elle fait partie d'une série de tours qui servaient à relayer l'alerte avec des torches. Aujourd'hui, il ne reste plus que deux tours. La vue du sommet sur l'île et la mer est à couper le souffle.

Bon mouillage sur sable à l'Est du Port abrité du Mistral mais ouvert au Libeccio.

 

Translate »