Cliquez ici pour retourner au Sommaire de Distrimed.com Découvrez la boutique de Distrimed.com

Rubrique "Crise de nerfs"

Rubrique
Précédente

Retour au Sommaire des Gestes qui Sauvent

Sommaire des Gestes qui Sauvent

Retour au Sommaire des Gestes qui Sauvent

Rubrique
Suivante

Rubrique "Dégagements d'urgence"

QUE FAIRE FACE A UNE CRISE D'EPILEPSIE

1) DEFINITION :

L'épilepsie est une maladie nerveuse chronique caractérisée par des crises de convulsions. Elle touche environ 500 000 personnes en France. La plupart de ces malades peuvent suivre un traitement qui stabilisera leur état, mais des crises restent toujours possibles. Les facteurs déclenchant ces crises sont nombreux et peuvent être par exemple l'oubli du traitement, le manque de sommeil, l'ingestion d'alcool etc ...
Chaque année 40 000 personnes font une première crise.

 

2) LES SYMPTÔMES :

La victime perd brutalement connaissance en poussant souvent un cri. Ses muscles se contractent et son corps se raidit.
Ensuite surviennent des convulsions qui affectent d'abord les membres, puis qui s'étendent au tronc et à la tête.
Quand les convulsions cessent (généralement après quelques minutes), les muscles se relâchent (provoquant parfois une perte des urines).
Après la crise proprement dite, la victime peut présenter un état de confusion et de somnolence et ne pas se souvenir des faits.

 

3) LE TRAITEMENT :

Il faut protéger la victime des blessures que la crise pourrait provoquer et pour cela écarter d'elle tous les objets contre lesquels elle pourrait se cogner.

Protégez sa tête à l'aide d'un coussin ou d'un vêtement roulé pour prévenir un éventuel traumatisme crânien (le mieux est si possible d'allonger la victime sur un lit ou un canapé).

Tachez, si vous le pouvez, de lui mettre un bâillon (mouchoir roulé, tube de caoutchouc, etc...) entre les dents, pour éviter qu'elle ne se morde la langue pendant ses convulsions. Si cela s'avère trop difficile, n'insistez pas, car vous pourriez lui casser les dents.

N'essayez pas de maîtriser la victime par la force ou de l'attacher, cela ne fait pas cesser les convulsions et peut se révéler dangereux pour vous comme pour la victime.

Alertez ou faites alerter les secours (15 samu ou 18 pompiers) ou le médecin traitant.

Une fois que les convulsions ont cessées, placez la victime en position latérale de sécurité si elle est inconsciente.

Consultez systématiquement un médecin après une première crise.

Attention ! les conseils ci-dessus ne remplacent pas une formation au secourisme dispensée
par un organisme agréé ou une association habilitée (Croix Rouge, Protection Civile,...).
Seule une telle formation vous permettra de pratiquer le secourisme avec un maximum d'efficacité et de sécurité.


Avec nos remerciements aux Sapeurs Pompiers de MEURSAULT

Visitez le site des Sapeurs Pompiers de MEURSAULT