Cliquez ici pour retourner au Sommaire de Distrimed.com Découvrez la boutique de Distrimed.com

Rubrique "Malaises"

Rubrique
Précédente

Retour au Sommaire des Gestes qui Sauvent

Sommaire des Gestes qui Sauvent

Retour au Sommaire des Gestes qui Sauvent

Rubrique
Suivante

Rubrique "Massage cardiaque de l'enfant de moins de 8 ans"

COMMENT FAIRE UN MASSAGE CARDIAQUE
A UN ADULTE OU A UN ENFANT DE PLUS DE 8 ANS

1) DEFINITION :

Le massage cardiaque (où compression thoracique) est un geste réalisé en association avec une ventilation artificielle , dans le cadre d'une réanimation cardio-pulmonaire.

Sa technique varie légèrement suivant qu'il est appliqué :

 

2) MASSAGE CARDIAQUE SUR UN ADULTE OU UN ENFANT DE PLUS DE 8 ANS :

La victime étant allongée sur le dos, sur un plan dur :

  • Agenouillez-vous à ses côtés et, dans la mesure du possible, dénudez sa poitrine.

  • Déterminez la zone d'appui de la façon suivante :

    • repérez, de l'extrêmité du majeur, le creux situé en haut du sternum à la base du cou,

    • repérez, du majeur de l'autre main, le creux où les côtes se rejoignent (en bas du sternum)

    • déterminez le milieu du sternum.

  • Placez le talon d'une main juste en dessous du milieu repéré (c'est-à-dire sur le haut de la moitié inférieure du sternum). Cet appui doit se faire sur la ligne médiane, jamais sur les côtes.

  • Placez l'autre main au-dessus de la première, en entrecroisant les doigts des deux mains. On peut aussi placer la seconde main à plat sur la première, mais en veillant à bien relever les doigts sans les laisser au contact du thorax.

  • Poussez vos mains rapidement vers le bas, les bras bien tendus, les coudes bloqués (vos mains doivent descendre de 4 à 5 centimètres), puis laissez-les remonter.

© Observatoire National du Secourisme

© Observatoire National du Secourisme

Veillez pendant toute la manoeuvre à rester bien vertical par rapport au sol et à ne pas balancer votre tronc d'avant en arrière.

Les mains doivent rester en contact avec le sternum entre chaque compression.

La durée de compression doit être égale à celle du relachement de la pression sur le thorax.

Le thorax doit reprendre ses dimensions initiales après chaque compression (pour que l'efficacité des compressions thoraciques soit maximale).

Toutes les 30 compressions, intercalez 2 insufflations.

Le passage des insufflations aux compressions et des compressions aux insufflations doit être effectué aussi rapidement que possible, sous peine de diminuer l'efficacité de la réanimation cardio-pulmonaire.

Attention ! les conseils ci-dessus ne remplacent pas une formation au secourisme dispensée
par un organisme agréé ou une association habilitée (Croix Rouge, Protection Civile,...).
Seule une telle formation vous permettra de pratiquer le secourisme avec un maximum d'efficacité et de sécurité.


Source : Guide national de référence de Formation aux premiers secours
Avec nos remerciements à l'Observatoire  National du Secourisme pour l'utilisation de ses images
et la reprise de certains passages du guide de formation aux premiers secours.