Cliquez ici pour retourner au Sommaire de Distrimed.com Découvrez la boutique de Distrimed.com

Rubrique "Morsures de serpents"

Rubrique
Précédente

Retour au Sommaire des Gestes qui Sauvent

Sommaire des Gestes qui Sauvent

Retour au Sommaire des Gestes qui Sauvent

Rubrique
Suivante

Rubrique "Pincement de doigt"

QUE FAIRE FACE A UN DEBUT DE NOYADE

1) SORTEZ LA VICTIME DE L'EAU ET ALERTEZ OU FAITES ALERTER LES SECOURS :

Sortez immédiatement la victime de l'eau.
Prévenez ou faites prévenir les secours : 15 (Samu) ou 18 (Pompiers) ou les maîtres nageurs les plus proches.

 

2) TRAITEZ LA VICTIME :

Si la victime est restée consciente et si elle respire normalement :

Séchez la et couvrez la pour la réchauffer.

Mettez la en position demi-assise* et surveillez son état général jusqu'à l'arrivée des secours (* : C'est une position dans laquelle la victime est assise et adossée par exemple à un mur. Cette position permet à la victime de se décontracter tout en libérant ses voies aériennes.).

Position demi-assise

Veillez particulièrement à ce qu'elle ne fasse pas une hypothermie.

Si elle se met à tousser ou à cracher de l'eau par le nez ou la bouche, placez-la en position latérale de sécurité, pour faciliter l'évacuation du fluide.

Si la victime a perdu connaissance mais respire normalement :

Placez la en position latérale de sécurité puis surveillez son état général jusqu'à l'arrivée des secours.
Veillez particulièrement à ce qu'elle ne fasse pas une hypothermie.

Si la victime a perdu connaissance et si elle ne respire plus, ou si sa respiration est irrégulière :

Placez au plus vite la victime face contre terre en lui poussant la mâchoire inférieure vers l'avant.
Soulevez ensuite le bassin de façon à ce qu'il soit surélevé par rapport à la tête et au thorax.
Tapez fortement sur le dos pour évacuer l'eau de la trachée et des bronches. L'ensemble de cette manœuvre ne doit pas durer plus de 30 à 40 secondes.

Cette manoeuvre, trop souvent négligée, est fondamentale, car si vous pratiquez d'emblée le bouche-à-bouche, vous allez repousser l'eau dans les alvéoles pulmonaires, ce qui risque d'être fatal.

Replacez ensuite le sujet sur le dos et pratiquez un bouche à bouche et en cas d'arrêt cardiaque un massage cardiaque.

Dans tous les cas et même si la victime est restée consciente, il faut absolument qu'elle soit conduite à l'hôpital pour un examen et une mise en observation minimale d'une journée (l'eau qu'elle a avalée ou inhalée peut en effet provoquer un œdème pulmonaire ou une infection grave).

 

3) QUELQUES PRECAUTIONS ELEMENTAIRES :

Ne laissez Jamais des enfants sans surveillance quand ils sont dans une baignoire ou à proximité d'une piscine, d'un bassin ou d'une mare. Un jeune enfant peut se noyer dans 20 cm d'eau. La majorité des décès par noyade concerne des enfants laissés sans surveillance pendant quelques minutes.

Evitez de vous baigner dans les zones dangereuses ou réputées comme telles.

Baignez vous de préférence dans des zones surveillées.

Equipez les enfants de gilets de sauvetage lors de promenades en mer et équipez vous en vous-même, surtout si vous n'êtes pas bon nageur.

Posez des grilles de protection autours des piscines privées.

Mettez des tapis antidérapants dans les baignoires.

Ne tentez pas de sauvetage au delà de vos capacités.

Attention ! les conseils ci-dessus ne remplacent pas une formation au secourisme dispensée
par un organisme agréé ou une association habilitée (Croix Rouge, Protection Civile,...).
Seule une telle formation vous permettra de pratiquer le secourisme avec un maximum d'efficacité et de sécurité.


Copyright : Distrimed.Com - 2000