Magellano 43 ou 53

The Yachter, le Forum des Bateaux et Yachts à Moteurs est un espace d'informations et d'échanges ouvert à tous les plaisanciers qui souhaitent poser des questions ou intervenir sur des sujets qui les intéressent. Un de nos lecteurs ou un membre de l'équipe de rédaction répondra à vos questions le plus vite possible.
Michel
Messages : 3
Inscription : 24 août 2017 14:12
Localisation : Zurich Suisse
Indiquez vos préférences de Marin (optionnel) : Trawler, Baie de Cannes, Mandelieu

Magellano 43 ou 53

Message non lupar Michel » 17 sept. 2017 08:09

Au salon de Cannes, j'ai pu visiter les Magellano du chantier Azimut. J'ai également discuté avec un heureux propriétaire. Que pensez vous de ce concept de trawler? Je sais, on est (très) loin de l'esprit Grand Banks mais Azimut est un excellent constructeur et ce concept ne manque pas de charme.
Qu'en penser?

The Yachter
Messages : 188
Inscription : 06 août 2016 16:55
Localisation : Marseille
Indiquez vos préférences de Marin (optionnel) : Capitaine 500 Grand Banks 46 Europa Marseille Navigue en Méditerranée Voiliers et Moteurs
Contact :

Re: Magellano 43 ou 53

Message non lupar The Yachter » 17 sept. 2017 15:08

Bonjour Michel

Je ne connais pas les Magellano pour avoir une opinion affirmée sur ce bateau.

Ce sont de très beau bateau et le chantier a bonne réputation.

Le seul détail minime c'est de l'appeler trawler; trawler est un mot qui fait vendre, mais ce n'est pas un trawler.

Un trawler, c'est un chalutier et un concept où les qualités marines prédominent par rapport au confort ou à l’agrément.

Je préférerais dire que c'est un Motor Yacht car c'est plus un yacht qu'un pêcheur de crevette. Pour une utilisation en méditerranée c'est adapté à la navigation, largement suffisant et tout à fait dans l'optique actuelle.

Si tu aimes sentir un bateau qui roule et soulève à la lame, ce n'est pas le concept; si tu aimes un bateau qui glisse luxueusement, c'est le concept.

Si tu aimes les cales moteurs et que tu aimes y descendre ce n'est pas non plus le concept; si tu préfères une cabine supplémentaire ou plus spacieuse, c'est le concept.

Apparemment il a des moteurs en ligne d'arbre ce qui pour moi est très bien, mais on peut avoir une opinion différente.

La motorisation est cohérente avec le poids et les performances, mais le bateau ne devra pas être trop surchargé ou alors il faudra revoir éventuellement les hélices si les lignes d'eau changent un peu trop. On a vite fait de rajouter un dessal, une machine à laver et une annexe bien lourde sur la plage; le bateau sort de ses lignes et il faut revoir les hélices.

Le poids est conforme a sa taille, donc il ne parait pas sous dimensionné. Pour l'esthétique, c'est "Aldo la classe"; j'aime beaucoup le coup de crayon des italiens.

Maintenant, il y a plein de petites choses que m'ennuient, mais c'est affaire de goût, de style de navigation, de programme. par exemple, j'aime les barres à roue et pas les volants et il me manquerait de la place pour l'électronique car je suis assez dans le style "Charles de Gaulle" avec redondance de traceurs, caméra etc....

Après il faut voir un bateau en comportement à la mer un peu agitée, pour voir s'il accepte 6 heures de navigation sans fatigue à vitesse raisonnable.

En fait il faut se mettre en conditions de voyage par mer un peu agitée et voir quel est sa vitesse de confort. un bateau peut être confortable à 15 nœuds quand un autre ne pourra pas dépasser 8 nœuds sans taper.

A vu d’œil il doit assez bien se comporter entre 13 et 15 nœuds avec de bons petits creux.

Perso encore j'aime bien une banquette conducteur ou l'on peut être à deux, mais c'est rare.

Idem pour le fly où sur les publicités il n'y a qu'un seul siège; prévoir un deuxième pour Madame.

L'étrave est bien défendue et les étraves droites sont esthétiques et efficaces.

Vérifiez que la plage arrière n'est pas trop haute pour les manœuvres de prise de bouée; faire ajouter un (ou deux) cabestan à l'arrière car on ne ramène pas 20 t facilement à la main.

Si possible mettre un garde de corps sur la plage arrière car je parie que tu demanderas à Madame de prendre l'amarre sur la plage arrière (ce que j'interdis en école) si elle trébuche elle pourra se retenir sans tomber à l'eau (danger des hélices)
The Yachter

The Yachter
Messages : 188
Inscription : 06 août 2016 16:55
Localisation : Marseille
Indiquez vos préférences de Marin (optionnel) : Capitaine 500 Grand Banks 46 Europa Marseille Navigue en Méditerranée Voiliers et Moteurs
Contact :

Re: Magellano 43 ou 53

Message non lupar The Yachter » 19 sept. 2017 16:16

Image
The Yachter

The Yachter
Messages : 188
Inscription : 06 août 2016 16:55
Localisation : Marseille
Indiquez vos préférences de Marin (optionnel) : Capitaine 500 Grand Banks 46 Europa Marseille Navigue en Méditerranée Voiliers et Moteurs
Contact :

Re: Magellano 43 ou 53

Message non lupar The Yachter » 19 sept. 2017 16:19

Image
The Yachter

Michel
Messages : 3
Inscription : 24 août 2017 14:12
Localisation : Zurich Suisse
Indiquez vos préférences de Marin (optionnel) : Trawler, Baie de Cannes, Mandelieu

Re: Magellano 43 ou 53

Message non lupar Michel » 23 sept. 2017 08:35

Merci pour ces avis éclairés et ces bons conseils Pierre. Et désolé pour le retard à répondre mais j'étais en voyage (Je travaille encore pour quelques mois). Je suis complètement d'accord avec ton opinion sur trawlers vs motor yacht. Oui c'est un concept différent. J'ai également un penchant pour les Grand Banks mais bon je ne suis pas seul à décider. Madame et mes 2 fils (également grands utilisateurs) ont tous "craqué" sur le Magellano. Et pour les projets en Méditerranée, il me semble parfaitement adapté. Le bateau a l'air solide, construit avec des bons matériaux, une transmission en V et lignes d'arbre ... Il ne reste plus qu'à faire un essai en mer.

laliche
Messages : 26
Inscription : 13 sept. 2017 17:06

Re: Magellano 43 ou 53

Message non lupar laliche » 18 oct. 2017 14:17

A propos de trawlers, j'ai entr'aperçu, sur quelques photos du Southampton Boat Show, un curieux Trader 42. Je connaissais le chantier de nom, mais pas la tendance orange qui semble venir tout droit d'un tender de superyacht. Le reste de l'aménagement est à l'avenant, avec quand même pas mal de boiseries intérieures.

Image

Notre spécialiste local peut-il nous en dire plus sur ce chantier, qui semblait faire d'honnêtes trawlers à l'anglaise (Tony Castro dessine apparemment les carènes) jusqu'à l'apparition de cet ovni orange ?

The Yachter
Messages : 188
Inscription : 06 août 2016 16:55
Localisation : Marseille
Indiquez vos préférences de Marin (optionnel) : Capitaine 500 Grand Banks 46 Europa Marseille Navigue en Méditerranée Voiliers et Moteurs
Contact :

Re: Magellano 43 ou 53

Message non lupar The Yachter » 18 oct. 2017 15:17

Bonjour à Tous

Ce type de bateaux est assez fréquent en Grande Bretagne et dans les pays du Nord.

Ils sont pontés assez bas pour offrir un petit tirant d'air.

Il est fait un espace généreux aux aménagements intérieurs et sont un peu réduit en extérieur.

Je ne connais pas les Trader.

Ils n'ont de trawler que le nom que le chantier veut bien lui donner; le nom fait vendre, mais le trawler c'est une silhouette, un rayon d'action et un type de navigation. Je veux bien que les derniers Grand Banks s'appellent encore trawler en raison de leur historique et de leur passé mais ce ne sont déjà plus des trawlers mais des Motor Yachts.

Un Swift Trawler non plus; c'est aussi un Motor Yacht

Un Sélène est un trawler comme un Bering

Un trawler doit avoir une silhouette typique inspiré des chalutiers, un rayon d'action assez long et être sûr par mer formée comme un chalutier, ce qui ne veut pas dire que l'on peut aller pêcher la morue par force 10 à Terre Neuve.

Normalement un trawler c'est une coque à déplacement et non pas un engin qui flirte avec les 20 nœuds avec des moteurs surpuissants.

Le Trader est typique d'une vedette anglaise très inspirée des Torpedo Boats de la guerre, eux même inspirés des vedettes de plaisance d'avant guerre.
The Yachter

laliche
Messages : 26
Inscription : 13 sept. 2017 17:06

Re: Magellano 43 ou 53

Message non lupar laliche » 19 oct. 2017 08:49

Merci pour cette analyse, il est vrai que le franc bord est assez faible par rapport à un "vrai" trawler (ma seule référence restant l'antédiluvien Grand Banks 42 du début des années 70 qui sert de voisin de ponton à mon modeste open napolitain).

Ceci dit il semble être en catégorie A, et la capacité d'emport de la bestiole (1700 litres) permet de voir un peu venir si on reste à la vitesse de carène (dans les 9 noeuds et quelques). De ce que tu écris, on comprend qu'il s'agit probablement d'un bateau bien adapté à faire quelques traversées longues en Méditerranée ou dans le nord, mais pas prêt à faire un passage complet vers les Amériques...

The Yachter
Messages : 188
Inscription : 06 août 2016 16:55
Localisation : Marseille
Indiquez vos préférences de Marin (optionnel) : Capitaine 500 Grand Banks 46 Europa Marseille Navigue en Méditerranée Voiliers et Moteurs
Contact :

Re: Magellano 43 ou 53

Message non lupar The Yachter » 19 oct. 2017 09:30

Bonjour Laliche

La traversée de l'Atlantique peut toujours se faire sur un pédalo.

Pour les Motor Yachts, l'Arielle de Marin-Marie l'a fait en 1936 avec un moteur Baudoin, dans de bonnes conditions, sauf la perte des bouteilles de bordeaux, bien après le Detroit d'une longueur de 10 mètres avec un puissant moteur de 16 cv qui, en 1912, ralliait la Russie au départ de New York après une épopée qui a plusieurs fois failli mal tourner.

Les catégories de navigation sont à prendre avec des "pincettes"

C'est une classification administrative mais n'est pas un gage de sécurité absolue.

Cela consiste à remplir les normes minimales de la classe comme par exemple les hauteurs de seuil de porte, l'évacuation de l'eau sur le pont par les écubiers, le couple de redressement etc....

C'est un argument marketing pour dire que c'est un bateau "blue water" ou autres appellations.

Je ne me verrais pas sur ce bateau traverser l'Atlantique et ce d'autant plus qu'à la différence des bateaux de nos anciens, nous avons de larges baies vitrées, des ponts très plats, bref tout ce qui, avec une bonne déferlante, permet d'embarquer des tonnes d'eau et de faire chavirer le bateau.

Outre des carènes assez plates pour filer sur une mer d'huile, je ne m'aventurerais pas par mauvais temps, même à 30 miles de nos côtes.

Par beau temps, on peut tout se permettre, par mauvais temps, on sort son chapelet et ses patenôtres.
The Yachter

FabiendB
Messages : 6
Inscription : 03 sept. 2016 07:46

Re: Magellano 43 ou 53

Message non lupar FabiendB » 20 oct. 2017 07:22

Pour rappel et dans le sens de ce qui vient d'être dit, lire le
Le livre du Troller de plaisance par Georges Buehler en vente sur le net