ECDIS tout ce qu'il faut savoir

The Yachter, le Forum des Bateaux et Yachts à Moteurs est un espace d'informations et d'échanges ouvert à tous les plaisanciers qui souhaitent poser des questions ou intervenir sur des sujets qui les intéressent. Un de nos lecteurs ou un membre de l'équipe de rédaction répondra à vos questions le plus vite possible.
The Yachter
Messages : 180
Inscription : 06 août 2016 16:55
Localisation : Marseille
Indiquez vos préférences de Marin (optionnel) : Capitaine 500 Grand Banks 46 Europa Marseille Navigue en Méditerranée Voiliers et Moteurs
Contact :

ECDIS tout ce qu'il faut savoir

Message non lupar The Yachter » 27 oct. 2017 22:34

Image

Ce texte est également utile pour les plaisanciers

voir l'article en plein écran sur le site

http://www.yachter.fr/2017/10/27/ecdis/
The Yachter

FabiendB
Messages : 6
Inscription : 03 sept. 2016 07:46

Re: ECDIS tout ce qu'il faut savoir

Message non lupar FabiendB » 28 oct. 2017 07:51

Bonjour The Yachter

Gros travail et dossier intéressant mais pourquoi dites vous qu'il est utile pour les plaisanciers.

Merci

The Yachter
Messages : 180
Inscription : 06 août 2016 16:55
Localisation : Marseille
Indiquez vos préférences de Marin (optionnel) : Capitaine 500 Grand Banks 46 Europa Marseille Navigue en Méditerranée Voiliers et Moteurs
Contact :

Re: ECDIS tout ce qu'il faut savoir

Message non lupar The Yachter » 28 oct. 2017 08:25

Bonjour Fabien

Effectivement, il n'y a pas d'ECDIS en plaisance, et extrêmement rarement sur les Yachts.

l'ECDIS n'est autre que la professionnalisation des outils de navigation que nous utilisation en plaisance avec des contraintes matérielles supplémentaires (redondance) l'utilisation de cartes ENC qui sont des cartes officielles fiables et surtout le Passage Planning dont la quasi totalité des plaisanciers en Méditerranée n'a aucune idée.

Sur nos côtes de la "Mare Nostrum" nous naviguons avec beaucoup de désinvolture car il n'y a ni courant, ni marée significatifs et nos côtes sauf en certains endroits sont le plus souvent franches et accores.

Par ailleurs, le commerce veut nous vendre de plus en plus de gadget qui nous simplifient la vie car c'est le sens même du business.

Si nous faisons un tour au Salon Nautique et que nous avons les poches pleines, on nous vend sans sourciller le kit complet de l'inconscience avec le porte clef qui commande les moteurs et les cartes approximatives sur téléphone portable ou sur Ipad.

Ces nouveaux navigateurs, formés par les vendeurs du Ship du coin, ne rencontreront probablement jamais de problème et statistiquement, comme l'ivrogne qui traverse la route les yeux bandés, arriveront à bon port et sans encombre.

On peut ainsi faire 3.000 miles s'il fait beau, s'il n'y a pas d'incident et si les Dieux nous sont favorables.

Que de chemins avons nous parcouru en seulement 30 ans, la préhistoire électronique.

Nous avions le sens de notre fragilité et de notre ignorance. Aujourd'hui c'est l'effet inverse, nous ne sommes pas préparé à faire face au moindre incident qui nous priverait de ces aides extraordinaires.

Et pourtant, une panne de batteries, de générateur, l'Ipad qui tombe à l'eau, le mauvais coup de vent thermique sur un petit bateau, la blessure à bord, la panne du système de docking, voir le propulseur qui flanche, les ports complets et le mauvais temps qui gagne, les criques encombrées et les ancres qui dérapent.

Ce n'est pas le gadget sur la tablette qui vous indiquera un mouillage sur, mais les instructions nautiques, le radar c'est bien mais encore faut-il savoir naviguer par mauvaise visibilité dans une zone hyper fréquentée quand les vagues font sur l'écran le même écho que le pointu égaré.

C'est un peu la même différence entre un motard et un conducteur de mobylette: au delà de la cylindrée, ce n'est pas le même esprit et on peut avoir l'esprit motard sur une 125 et l'esprit "kéké" sur une 650.
The Yachter