en anglais pas de traduction proposée utiliser stern mooring, stern line, ou encore “pendille” 

La pendille n’est pas une amarre; c’est un câblot plombé (pour tomber au fond), peu solide, qui sert de rappel de relevage à l’amarre principale frappée sur la chaîne mère ou la chaîne fille.

En méditerranée, il est de tradition d’amarrer les bateaux “cul à quai”

Pour ce faire on rentre le bateau en marche arrière et l’on frappe long provisoirement l’amarre arrière au vent.

Avec la gaffe, on saisit la pendille qui est frappée d’un coté au quai et de l’autre coté sur la chaîne fille, elle même frappée sur la chaîne mère devant la proue du bateau.

On raidit solidement l’amarre de proue passée dans un chaumard ou un écubier.

S’il y a deux pendilles disponibles, on refait l’opération sur l’autre bord et on raidit solidement.

Enfin, on reprend en tension l’amarre arrière et l’on frappe en raidissant l’amarre de l’autre bord.

Danger de la pendille: porter des gants car les pendilles peuvent retenir des éléments coupants (hameçon, coquilles)
Certaines pendilles sont en chaîne de 8 ou 10 et sont très lourdes dans un port profond pour un bateau de plus de 14 m; en ce cas passer la pendille dans une boucle en bout de cordage et la ramener le long du bord au raz de l’eau ou sous l’eau jusqu’à la proue.
Utiliser le moins possible les moteurs lors d’un amarrage cul à quai; un bout ou une pendille dans l’hélice peuvent faire des dégâts considérables. En ce cas tout stopper et attendre le plongeur. Normalement une fois la première amarre saisie et frappée long, vous n’avez plus besoin de moteurs; les apparaux du bord devraient suffire.

The yachter

Location de bateau, MotorYacht avec Skipper à Marseille, Promenade en mer, Apéritif au Port

Cours, Formation, Stage pour plaisanciers ou professionnels pour bateau à moteurs.

« Back to Glossary Index
2017-09-19T14:54:07+00:00
Translate »