Marseille – Vieux Port 2017-06-12T09:25:48+00:00
  • Entrée du Port de Plaisance Marseille Vieux Port

Marseille - Vieux Port

Malgré nos conseils (voir ici) vous êtes têtu et à vos risques et périls vous avez décidé de visiter Marseille.

L'escale y est facile, soit sur les pontons de la Mairie, soit dans l'un des deux Clubs Nautiques (CNTL ou La Nautique)

Le restaurant de La Nautique propose en ce moment (juin 2016) une excellente cuisine préparée par un nouveau chef à base de produits frais;  la vue sur le Port y est fabuleuse avec une ambiance "Club de Gentlemen "alors que CNTL offre une agréable terrasse pied dans l'eau; La Nautique conserve, pour moi, un léger avantage. 

Peut être auriez vous l'idée de jeter l'œil sur l'un des 22 musées (125.000 oeuvres - deuxième site après Paris) ou encore parcourir l'un des 5 itinéraires pédestres pour découvrir le Marseille historique à travers des facettes qui s'échelonnent sur 2.600 ans d'histoire ou, peut être encore, feriez vous les excellentes visites guidées de l'Office du Tourisme ?

Un gros regret, alors que Marseille a l'un des patrimoines les plus exceptionnels du XIX° siècle, aucune visite ne synthétise celui-ci, lequel pourtant éclaire et permet de découvrir le Marseille de l'épopée coloniale, conquérant et flamboyant; après tout à vous de construire votre circuit maintenant que l'on vous en a donné l'idée.

Avant de faire n'importe quoi, rendez vous donc à l'Office du Tourisme; il y a en effet de quoi faire pour plusieurs jours d'escale.

Essayez d'éviter les pièges à Touristes: Oui ! on trouve des Santons, Oui ! on trouve du savon, Oui ! on mange de bonnes bouillabaisses et bourrides. Pas n'importe où ! Où çà ? On va essayer de vous donner les adresses.

Si vous arrivez en fin d'été, offrez vous un match au Stade Vélodrome avec femmes et enfants; les Marseillais y vont en famille et les Ultras n'ont pas, ou rarement, des débordements de Hooligans; d'ailleurs le stade respire plus les odeurs de fumette que de bière, l'ambiance y est plus baba que fana.

Petit plaisir à prendre sur le marché aux poissons du Vieux Port; les pêcheurs y arrivent vers 10 heures. Essayez de repérer ce qui sort des filets de ce qui sort des caisses de la criée. Simple, il y a des saisons pour le poisson et il est donc abondant à certaines époques et rares à une autre. On y trouve également langoustes et homards.

La mode est d'exposer le poisson vivant et de lui ôter la peau encore frétillant. Il faut détester cette cruauté envers l'animal; mais elle se justifie par le fait qu'il faut distinguer quel est le poisson qui sort de l'eau de celui qui sort du frigo. Un sérieux étiquetage avec contrôle de la répression des fraudes serait préférable et plus digne de notre civilisation.

Le vélo à Marseille est suicidaire; les édiles de la Ville ayant définitivement opté pour contrarier le moins possible son électeur fétiche, le chauffeur de taxi qui n'a pas encore compris que la gare Saint Charles n'est pas un lieu de racket, préfèrent l'asphyxie par pollution et la culture intensive de l'acouphène et sont donc à mille lieux d'imaginer que cette ville serait un site remarquable si on la débarrassait de ses nuisances. Attention ! la ville est faite de collines et le modèle électrique est impératif pour les moins sportifs.

Autrement, Marseille, c'est 57 km de côtes entre l'Estaque et les Goudes; des associations vous feront visiter les quartiers Nord où 80 % de la population y vit normalement, ne seraient les affres du chômage, et où le seul risque est de se promener ostensiblement avec un maillot de supporter du PSG. 

Il ne faut ni jouer à l'ingénu et prétendre que la ville est aussi calme qu'à Monaco, ni non plus imaginer que le seuil de criminalité y est plus important que dans le "bronx" à 4 heures du matin; Marseille, pour le touriste, n'est qu'une ville de petite délinquance; on y craint plus les déjections canines et les poubelles qui débordent que les balles perdues. 

Donc, promenez vous tranquillement dans tous les quartiers de la ville, évitez cependant de porter colliers en or et bijoux et prenez le taxi après 9 heures du soir.

D'une absolue beauté, l'entrée du Vieux Port au coucher du Soleil ou en pleine nuit: Époustouflant ! 

Saluez la "Bonne Mère" qui protège les marins de toute religion et entrez dans l'un des plus beaux ports de la méditerranée !

Régalez vous de plaisirs simples, du soleil du bon Dieu, du vent tonitruant du diable et du voile de la Sainte vierge qui s'étire tout bleu dans le ciel.

Approche très facile; évitez cependant de vous emplafonner la digue des catalans; des marins sérieux y ont écorché leur coque en lisant leur ipad; juste après, faire attention à la remontée des fonds avant les feux qui donne un bon coup de roulis, généralement quand on ferle la grand voile. Les ferries empruntent la même route que les plaisanciers et il vaut mieux dépasser l'entrée du port de commerce pour ranger ou sortir le petit bazar. Attention au haut fonds sous la falaise du Palais du Pharo (récemment balisée) et aux gamins qui jouent aux trompe la mort en se baignant entre les deux forts.

Le dimanche soir, cohue sympathique et agressivité latine pour se frayer son chemin vers sa panne; par bonheur sur les bateaux il n'y a pas de Klaxon et les cornes demandant un effort du bras sur 30 centimètres, la tradition qui sévit en ville au feu rouge n'est pas encore ici à la mode. Cela va venir avec les nouveaux gentlemen de la mer.

 

Escapade à Aix en Provence

Prendre le bus à la gare Saint Charles (20mn)

Translate »