île de Porquerolles 2017-10-04T16:24:10+00:00

Île de Porquerolles

Qui n'aime pas Porquerolles ? C'est une escale de rêve surtout l'hiver; un de ces lieux magique et magnifique. Pour ceux qui aiment l'isolement insulaire le site est paradisiaque.

L'été, c'est un peu la foire à touristes, mais tout le monde a droit à sa part de gâteau de bonheur.

En été je passe au large car les mouillages sont surencombrés et les parkings à bateaux craquent de toutes parts.

L'île est bien préservée de cet afflux d'estivants, ceux ci sont généralement respectueux de la nature et de l'entretien du parc.

Bien sûr c'est touristique, donc cher et si la restauration est correcte, on ferme les yeux pour prolonger son bonheur et ne pas faire le "peine à jouir" devant la dorade d'élevage. 

La supérette est un lieu magique où les prix sont faramineux et l'employé qui a une belle tête à claques est d'une exquise impolitesse; dés fois on se demande s'il va vous mordre !

Je n'y vais que pour le strict minimum et je préfère le commerce de la vieille dame qui vend ses légumes sur la place du marché et qui au moins est gentille.

L'église de la place d'armes fait rêver à de beaux mariages campagnards; les enfants peuvent courir en toute liberté; bien sûr on peut y jouer aux boules.

Depuis quelque temps des voitures qui dégagent d'horribles odeurs de gasoil polluent ce lieu où on ne les attend pas. Dommage !

Le Port, l'hiver, est dangereux car mal entretenu par la Capitainerie; quai sans lumière, pendilles dangereuses entravant l'accostage, absence récurant de pendilles  et bien souvent il faut faire trois manœuvres pour trouver un poste à quai en état de fonctionner. Prévoir de remplir ses cuves d'eau car celle-ci est rare sur l'île qui doit s'approvisionner  par bateau citerne.

Pour des raisons absurdes où la satisfaction de quelques voix électorales priment sur l'intérêt de tous, la liaison entre Porquerolles et le continent ne se fait qu'au bout de la presqu'île, à la Tour Fondue" et non pas au plus près de la ville, les retraités militaires du petit port, défendant leurs intérêts particuliers notamment.

Pilote de la Méditerranée de 1840

A 3 milles dans l'E. N. E. de la pointe Rousset de Porquerolles , est le cap des Mèdes. Plusieurs gros rochers hors de l'eau et très—apparents terminent ce cap, on les nomme les Mèdes. Au milieu de cette distance , un cap très—saillant vers le N. et nommé cap Lequin , fait la séparation de deux grands enfoncemens de la côte avec des plages devant lesquelles on peut mouiller.
Dans celui de l'E. . c'est—à—dire entre le cap Lequin et celui des Mèdes , et sur l'alignement de ces deux caps , on trouve 8 à 12 brasses d'eau. La profondeur diminue en pente légère vers les plages. Ce mouillage , à l'abri des vents depuis l'O. S. O. jusqu'à l'E, en passant par le S. , est protégé par le fort de l'Alicastre , tout près et à l'E. du cap Lequin , ainsi que par les batteries du cap desMédes. On mouille ordinairement devant la plus grande des plages nommée Notre—Dame.

Dans l'enfoncement à l'O. du cap Lequin , presqu'au milieu duquel on voit, sur une éminence , le château et le grand fort de Porquerolles, on mouille dans le N. du château et sur l'alignement du cap Lequin et de la pointe de Bon Renaud , laquelle fait corps avec le cap Rousset , par 8 à 10 brasses de fond qui diminue graduellement vers les plages. Le morne sur lequel est bâti le château descend en pente régulière vers la mer , où il se termine par une large pointe de roche un peu avancée vers le N. et qui fait la séparation des deux plages. Celle de‘l'O. prend le nom de port de Porquerolles, qui n'est bon que pour les bateaux , car il n'y a que 2 brasses d'eau à l'entrée de la calanque. Il y a un débarcadaire vers le fond
du côté de l'E. Celle de l'E. se nomme la grande plage.  Les grands navires doivent mouiller à un bon mille des plages, par 14  à 15 brasses d'eau, à peu près E. et O. avec le grand Ribaud et N. et S. avec le grand fort de Porquerolles. pour être bien en appareillage. L'île les met à l'abri du S. O. . S. et S. E. On trouve un puits de fort bonne eau à la bourgade prés de la plage.

 

 

Translate »