Villefranche sur Mer 2016-12-19T19:23:45+00:00

Villefranche sur Mer

Tout d'abord, la rade est somptueuse enchâssée entre deux caps majestueux d'où s'élancent des pinèdes odorantes.

La rade est abritée du Mistral et du vent d'Est; seuls les vents du Sud lèvent un lourd clapot qui rend le mouillage intenable.

Le Port mérite un détours particulier; c'est l'un des plus anciens, avec ses quais de pierre qui date du XVI° siècle et surtout sa forme de radoub, encore utilisée, classée monument historique.

La ville est intéressante à visiter, outre la citadelle, promenez vous dans les ruelles d'une ville colorée aux sables de Provence, tout en finesse d'ocres, laissez vous surprendre dans les passages voutées et ne manquez pas l'insolite Rue Obscure ni léglise St Michel, église de style baroque (XVIIIème s.) qui renferme un Christ gisant, œuvre anonyme sculptée par un galérien.

La Rade de Villefranche est abritée des vents dominants d'Est et Ouest; on peut y mouiller par 15 à 18 mètres d'eau sur des fonds de bonne tenue soit en fond de rade, devant le village soit à l'Est dans l'Anse de l'Espalmador, encore mieux abrité du vent d'Est, par 8 à 10 mètres de fond.

Beaucoup de Yachts imposants viennent y mouiller à l'abri du Cap Ferrat.

Pilote de la Méditerranée de 1840

Le mouillage ordinaire est devant la ville, après avoir dépassé cette redoute , à plus d'un câble dans l'E.‘ du milieu de la ville , par 10 à 11 brasses d'eau, fond de vase et herbes. On a à peu près le même fond et à la même distance de terre , depuis la darse jusqu'à la ville; mais plus au S., le fond augmente rapidement. Il est de 20 à 24 brasses dans l'alignement E. et O.des infirmeries.

Droit à l'E. de ces dernières et sur la côte opposée, est le mouillage de l'Espalmador, par 9 à 15 brasses d'eau, à un câble de terre, mais il y a des bas—fonds dans la calanque du S. et quelques roches à la pointe la plus saillante vers l'O.